Prières pour l'unité


Pour la semaine de l’unité des chrétiens

Seigneur Jésus, qui à la veille de mourir pour nous, as prié pour que tous tes disciples soient parfaitement un, comme toi en ton Père, et ton Père en toi, fais-nous ressentir douloureusement l’infidélité de notre désunion.

Donne-nous la loyauté de reconnaître Et le courage de rejeter Ce qui se cache en nous D’indifférence, de méfiance Et même d’hostilité mutuelle.

Accorde-nous de nous rencontrer tous en toi, Afin que, de nos âmes et de nos lèvres, Monte incessamment ta prière Pour l’unité des chrétiens, Telle que tu la veux, Par les moyens que tu veux.

En toi qui es la charité parfaite, Fais-nous trouver la voie Qui conduit à l’unité, Dans l’obéissance à ton amour Et à ta vérité.

Amen

d’après l’Abbé Couturier (1881-1963), « témoin et précurseur d’un authentique œcuménisme »

Prier dans la prière du Christ pour l’unité

Seigneur, sous l’intolérable poids de cette détresse des chrétiens séparés, mon cœur défaille. J’ai confiance en Toi qui as vaincu le monde. Ma prière de pécheur, c’est ta prière à Toi, et ta prière est mon unique apaisement. Quand ? Comment se fera l’unité ? Quels sont les obstacles à vaincre ? C’est ton affaire ! Ma foi ne peut rien me commander de plus que prier avec Toi, en Toi, pour qu’arrive Ton Unité, celle que Tu n’as cessé de vouloir, celle que Tu aurais réalisée depuis longtemps déjà si tous, et moi, avaient été de cristal entre ce qui de la création par le chrétien veut monter vers Toi, et ce qui de Toi, par lui encore, veut descendre au monde.

Prière du Père Couturier (1937)

Emmaüs

Seigneur Jésus, Souviens-toi de cette petite maison, là-bas, à Emmaüs Et du bout du chemin qui y conduit. Souviens-toi de ceux qu’un soir tu abordas là-bas. Souviens-toi de leurs cœurs abattus. Souviens-toi de tes paroles qui les brûlèrent Souviens-toi du feu dans l’âtre auprès duquel vous vous êtes assis, Et d’où ils se relevèrent, transformés, Et d’où ils partirent vers les prouesses de l’amour…

Regarde-nous. Vois, nous sommes tous pèlerins d’Emmaüs! Nous sommes tous des hommes qui peinent dans l’obscurité du soir. Viens sur notre chemin, Brûle notre cœur, Entre avec nous t’asseoir à notre feu… Et qu’exultant de joie triomphale, A notre tour nous nous relevions pour bondir Et révéler la joie à tout homme au monde.

Abbé Pierre

Prière pour ma ville

Dieu, Notre Père, tout puissant et miséricordieux, Créateur du ciel et de la terre, Écoute la prière de tes enfants. Fais rayonner ta lumière sur cette ville où depuis des siècles tant d’hommes et de femmes cherchent à Te connaître et à T’aimer. Ouvre les portes et les cœurs : que Ton Fils puisse y faire sa demeure.

Sainte Marie, Mère du Rédempteur, Nous Te confions les hommes, les femmes et les enfants de cette ville. Touche leur cœur. Conduis-les à Ton Fils bien aimé.

Vous tous, saints et bienheureux, Vous surtout qui avez vécu, étudié la parole de Dieu, servi les pauvres et témoigné de l’Évangile dans notre ville, Priez pour nous, bénissez-nous, Que l’œuvre de Dieu s’accomplisse en nous et autour de nous.

D’après le Cardinal Jean-Marie Lustiger

Je rêve d’un monde

Je rêve d’un monde :

Où l’on érige des ponts qui unissent et non pas des murs qui séparent, Où l’on construit au lieu de détruire, Où le développement est intégral et endogène, Où les ressources naturelles servent au bien de tous sans créer de conflits, Où les familles ne doivent pas émigrer au risque de leur vie, Où les échanges et les partenariats sont sincères et sans agendas cachés, Où l’on ne reste pas les bras croisés face aux violations des droits humains, Où la vie est accueillie avec reconnaissance et joie au sein de la famille, Où les générations futures ne sont pas sacrifiées sur l’autel de nos égoïsmes, Où cessent l’esclavage et le trafic des êtres humains, Où les pauvres ne servent pas de dépotoirs aux riches, Où la seule dette est celle de l’amour et de la solidarité fraternelle, Où l’arme de la prière est plus tranchante que le glaive de la guerre, Où l’homme est homme et pas Dieu.

Extrait d’un texte signé Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya

archevêque de Kinshasa paru dans le journal La Croix, le 2 octobre 2015.

Notre Père des Jocistes

Notre Père qui nous accompagne dans la vie.

Que ton message de paix, de partage et de solidarité résonne à travers le monde.

Pour que les femmes et les hommes puissent vivre dignement dans une société plus juste. Aide nous à nous rassembler pour agir.

Croire en Toi c’est aussi croire en l’Homme, Ta création.

Soutiens-nous dans la recherche de la petite étincelle présente en chacun, prête à se révéler et à briller.

Pardonne-nous de nous laisser bercer par le rythme effréné de notre société individualiste qui n’a pas le temps.

Ne nous laisse pas succomber à la tentation de baisser les bras, de fermer la porte sur notre petit bonheur.

Ne nous laisse pas succomber à la tentation de croire que la violence, le racisme et l’intolérance vont prendre le pouvoir.

Donne nous le courage et l’énergie de cheminer à contre-courant pour agir ensemble et répandre Ton message d’amour dans la société d’aujourd’hui et de demain.

Amen !

une équipe de jocistes d’Aulnay

Prière pour notre terre du Pape François (à la fin de « Laudato si »)

Dieu tout puissant qui es présent dans tout l’univers et dans la plus petite de tes créatures, Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe, répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté. Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et sœurs sans causer de dommages à personne. Ô Dieu des pauvres, aide-nous à secourir les abandonnés et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux. Guéris nos vies, pour que nous soyons des protecteurs du monde et non des prédateurs, pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction. Touche les cœurs de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres. Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés, à reconnaître que nous sommes profondément unis à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière infinie. Merci parce que Tu es avec nous tous les jours. Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix.

Pape François

Prière finale de la veillée œcuménique du vendredi 6 mars 2015 à Saint-Sulpice

Que le Seigneur notre Dieu nous bénisse et nous garde

Que le Seigneur notre Dieu nous bénisse et nous garde, Qu’Il emplisse notre cœur de tendresse et notre âme de joie, Nos oreilles de musique et nos narines de parfum, Notre langue d’un cantique qui donne visage à l’espérance.

Que Jésus-Christ, qui est l’eau vive, soit derrière nous pour nous protéger, Devant nous pour nous guider, A nos côtés pour nous accompagner, en nous pour nous consoler, Au-dessus de nous pour nous bénir.

Que l’Esprit qui donne la vie respire en nous, Attire à lui notre cœur pour le sanctifier et nous faire aimer ce qui est saint, Qu’il établisse sa demeure en notre cœur, qu’il y arrose ce qui est sec Et y réchauffe ce qui est froid, qu’il allume au plus profond de nous Le feu de son amour et nous accorde une foi véritable, Une ferme espérance, un amour sincère et parfait.

Que Dieu qui nous apprend à nous accueillir les uns les autres Et nous appelle à pratiquer l’hospitalité, Nous accorde la paix et la sérénité Alors que nous avançons sur le chemin de l’unité des chrétiens.

Amen

#Prièrepourlunité

© Église Catholique à Aulnay-sous-bois (93600). Tous droits réservés