Carême: Du 4 au 6 mars 2016, donnons 24 heures pour le Seigneur !


En cette année jubilaire de la Miséricorde, redécouvrons le sacrement du pardon et de la réconciliation (Confession) ! On peut rencontrer un prêtre pour un entretien spirituel ou pour une confession… soit en prenant rendez-vous, soit en demandant, chaque dimanche (selon les possibilités, avant ou après la messe)…

Je confesse mes péchés à un prêtre, mais qu’est-ce qu’un péché ?

Seuls les croyants font des péchés, car ils croient que Dieu pardonne, quand on lui demande, toutes les fractures de notre vie avec les autres, avec nous même ou avec Dieu. Si je confesse mes péchés, je confesse (proclame) d’abord que Dieu m’aime car il ne me réduit pas à ma faute.

Je confesse mes péchés à un prêtre, mais que faut-il dire ?

Après avoir réfléchi, je peux dire un ou deux faits passés qui pour moi sont contraires à ce que Jésus demande dans l’Évangile (Priez! Tu aimeras ton prochain, pardonne à ton frère…) ; je dis surtout la Parole de Dieu que je veux vivre, et l’engagement que je prends de la vivre…

Je confesse mes péchés à un prêtre, mais pourquoi à un prêtre ?

Le prêtre (quelle que soit sa sainteté de vie personnelle) a reçu la mission de l’Église d’accomplir ce service : pardonner au nom du Christ qui me parle à travers prêtre, de la façon la plus humaine qui soit ; et ceci avec la certitude que le prêtre garde le secret absolu.

Du 4 au 6 Mars 2016, nous sommes invités à donner 24 heures pour le Seigneur. Pendant ces trois jours, les églises de la Paroisse Saint-Sulpice ouvrent leurs portes pour des chemins de croix, des temps d’eucharistie avec communion, ou encore de confession… En toutes langues et en tous lieux, célébrons le jubilé de la Miséricorde !

Pour voir le flyer, cliquez ici


© Église Catholique à Aulnay-sous-bois (93600). Tous droits réservés