Envie de voir plus d'articles ? C'est par ici !

Retour sur la réunion du 10 février avec le Service Fraternel Évangélique des Malades


Chaque année lors du dimanche de la santé, célébré ce dimanche 11 février 2018, l’Église attire notre attention sur le monde de la santé. C’est pourquoi le Service Fraternel Évangélique des Malades a proposé ce samedi 10 février un temps de réflexion et partage pouvant réunir malades et bien-portants, personnels soignants et personnes soignées… Tous, nous sommes concernés par la santé… Malgré les conditions climatiques, une vingtaine de personnes a échangé sur leur situation :



« Hospitalisée , j’ai vécu la solitude mais savoir que quelqu’un allait me rendre visite me remplissait de joie »

« Visiteuse en hôpital, je suis accueillie par le sourire et souvent c’est moi qui sors de la chambre plus dynamique qu’à mon arrivée »

« Le système de santé en Afrique fait une grande place à la famille, c’est différent en France… J’ai connu la solitude et de ce fait, je comprends mieux les souffrants »



Une aide-soignante nous partage l’amour de son métier et les difficultés ressenties face aux surcharges de tâches et au manque de temps à donner à chaque malade… Plusieurs personnes qui aident un membre de leur famille à domicile font part de leurs contraintes, de leur solitude pour ce service mais aussi de leurs joies.


Après ce temps de partage, nous nous retrouvons pour célébrer la messe de 18h30 à Saint-Sulpice à la fin de laquelle une bénédiction particulière avec imposition des mains a été donnée, dans le cadre du dimanche de la santé par le prêtre qui préside la célébration.



Dieu notre Père, vois tes enfants réunis devant toi, et bénis-les…

Ils sont aides-soignants, infirmiers, agents de santé, médecins, aumôniers, volontaires et bénévoles pour visiter les malades…

Que jour et nuit, ils continuent de donner sans compter, pour la santé de nos sœurs et de nos frères les plus fragiles…

Mais ils ne peuvent le faire qu’avec l’assurance de ta présence à leurs côtés, comme tu restes à proximité des malades et des blessés de la vie…

Qu’ils voient seulement celle ou celui qui a besoin : sans regarder une appartenance religieuse, une couleur de peau ou un niveau social…

Que leur travail ou leur bénévolat se vive pour la louange de ta gloire, c'est-à-dire pour la louange de l’homme debout…

Que ta bénédiction les accompagne…

Ainsi, ils verront en chaque être humain, même éprouvé ou défiguré par la maladie, le visage de ton fils Jésus, le sauveur du monde ; lui qui a donné sans compter, pour que chacun de tes enfants puisse être inondé de la lumière de ton amour…

Nous te le demandons, par Jésus notre frère, lui qui est vivant avec la force de l’Esprit, pour les siècles des siècles !

Amen !

Envie de voir plus d'articles ? C'est par ici !

Rechercher par Tags

Catégories

Articles récents