Envie de voir plus d'articles ? C'est par ici !

Prières pour les malades, prières d'espérance


Donne-moi ta Parole

Seigneur Jésus, Toi la Parole de Dieu, Donne-moi Ta parole pour ma vie. Quand je suis fatigué, découragé, désenchanté, Donne-moi Ta parole. Qu’ elle me réconforte et me relève.

Quand mon frère malade n’ en peut plus de souffrir, d’ être inquiet, Donne-moi Ta parole. Apprends-moi les mots qui apaisent, apprends-moi aussi à me taire.

Quand mon frère âgé n’ en peut plus de sa solitude, de son isolement, Donne-moi Ta parole. Apprends-moi les mots qui consolent, les mots qui soulagent.

Quand mon frère sans papier n’ en peut plus d’ avoir peur, d’ être rejeté, Donne-moi Ta parole. Qu’ elle fasse de moi un frère sans frontière.

Quand mon frère handicapé n’ en peut plus de ne pas être écouté et entendu, Donne-moi Ton silence, Seigneur Jésus. Qu’ il y trouve un espace pour s’ exprimer.

Chantal Lavoillotte

Où es-tu Seigneur, lorsque j’ai mal ?

Où es-tu Seigneur, lorsque j’ai mal ? Entends-tu mes cris de souffrance ? Es-tu sourd à mon malheur ? Indifférent à ce qui m’atteint ? Réponds-moi, je suis perdu. Je veux le croire, Tu entends les cris de ma vie, De toute vie. Au-delà des mots, au-delà des cris, Tu prends ma vie en ton cœur de Père, Tu me consoles et me relèves, Tu entends, Seigneur, Le cri de toute prière.

Chantal Lavoillotte

Prière d’abandon de Nicolas Barré

Seigneur, je ne veux plus rien, Je ne désire plus rien, Pour me mettre en état de désirer Ce que Tu veux, comme Tu le veux.

Tu me vois, mon Dieu, Tu t’occupes de tout, Tu présides à tout ce qui me concerne, A tout ce qui m’arrive.

Rien n’échappe à ton adorable conduite Sur ma vie et cela me suffit.

O Jésus, Tu es amour, Tu es mon Dieu, mon Tout ! Centre et immensité de bonté et de grandeur !

Seigneur, à Toi de désirer en moi ! Et pour cela, dispose de moi, Agis, arrange tout comme il te plaira Et je tâcherai de désirer, d’agir et de Te suivre En tout et partout, sans réserve et sans limite.

Enfin, Seigneur, je veux être à Toi totalement Plus de partage, plus de division, Ni dans la vie, ni dans la mort, Ni dans la détresse, ni dans la tendresse, Ni sur la terre, ni au ciel.

Mon Bien-Aimé est tout à moi Et je suis tout à Lui, à jamais O Jésus ! O Amour.

Nicolas Barré


Nicolas Barré (21 octobre 1621 – 31 mai 1686) a été béatifié le 7 mars 1999. Il fut Religieux Minime et fondateur de la Communauté des Sœurs de l’Enfant-Jésus (Sœurs de la Providence de Rouen qui ont été longtemps présentes au groupe scolaire l’Espérance d’Aulnay-sous-Bois et en conservent la tutelle).

Prière du Sacrement des malades
Les jeunes de l’aumônerie ont rédigé un psaume pour la cérémonie du sacrement des malades du dimanche 15 octobre 2017.

Dieu je t’aime

Dieu je t’aime Je te dis merci pour la vie J’apprécie quand tu m’accompagnes sur les chemins difficiles Je te demande pardon pour le mal fait aux autres, pour les mots qui blessent Je t’acclame quand je suis au Frat avec plein de jeunes qui chantent

Je souhaiterais de l’aide dans les moments où je suis perdu Je ne comprends pas pourquoi certaines personnes ne recherchent pas la paix J’espère que tu m’aideras dans mes études Je râle contre les horaires de l’école

Merci Seigneur, M comme Marie qui nous soutient dans les moments difficiles, E comme Éternel, l’amour éternel que tu nous offres, R comme les Rires que tu nous permets de partager, C comme le mot Comme : tu nous acceptes comme on vit, comme on vient, comme on est, I comme l’Immortalité. Cette immortalité que tu nous promets. Voilà pour tout cela, merci, merci, merci, merci.

C’est un moyen pour nous de nous unir à la prière de la Communauté.

Prières du dimanche de la Santé, à l'occasion de la Journée Mondiale du Malade. Qu'est-ce que c'est ?

En ce mois de février où nous célébrons le dimanche de la santé et la journée mondiale du malade, voici quelques courtes prières.

Prière du dimanche de la santé 2017

Seigneur Jésus, en vivant parmi nous, Tu as incarné la loi d’amour du Père. Tu nous proposes d’être heureux avec toi, De jour, de nuit, tu murmures ta loi d’amour A l’oreille de nos cœurs.

Donne-nous ton Esprit Qu’il nous apprenne ta loi , Qu’il nous aide à toujours choisir Ce qui nous met en vie Et qu’il soutienne notre marche.

Chantal Lavoillotte

Dimanche de la santé du 14 février 2016

Qui entendra nos cris ? Nos cris de colère et de révolte Face à la souffrance, la maladie, la mort, Nos cris de désespoir, Dans les nuits d’angoisse et de solitude, Nos « pourquoi ? » Nos « qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu ? » Qui entendra nos cris ? Nos cris d’émerveillement et de joie Quand médecins et soignants sauvent la vie, Nos chants de merci Quand surviennent la guérison ou la paix intérieure. Tous nos cris, Seigneur, tu les entends, Tu les accueilles, Tu les portes en toi !

Jean-Noël Klinguer

Vivant… et Fragile

Seigneur, Jésus Toi, l’enfant de la crèche, le nouveau-né fragile, Toi l’homme de Galilée fatigué sur les chemins, Toi le supplicié injustement mis à mort, Toi le Vivant, Tu nous dis Dieu Qui rejoint chacun dans ce qu’il a de plus fragile, Qui se fait proche et délicat face à toute détresse, Qui se laisse entamer par la souffrance de ceux qu’Il croise. Donne-moi de me reconnaître fragile, vulnérable, Apprends-moi à accepter mes failles, mes faiblesses, Pour Te laisser Te glisser dans tous mes manques, Pour que tu fasses de moi un Vivant !

Chantal Lavoillotte

Fragile… mais Vivant

La maladie, la souffrance, Tant de blessures Fragilisent notre vie. Donne-nous, Seigneur, Le courage pour tenir, La force pour vivre, L’espérance et la foi, A la lumière De ton amour.

Jean-Noël Klinguer

La Vie

Un cadeau d’amour ? J’en doute parfois, Seigneur !

Mais ton Esprit Saint Me donne de le découvrir De manière Surprenante et heureuse.

Alors, je dis : « Oui, la vie est un don fragile et merveilleux. »

Olivier Doberseq

Lorsque nos jours seront gris sous les lourds nuages du désespoir


Lorsque nos jours seront gris sous les lourds nuages du désespoir et nos nuits plus noires que mille minuits, rappelons-nous qu’il existe dans notre univers une force créatrice qui travaille à jeter bas les forces destructrices du mal, une puissance capable de faire surgir un chemin là où il n’y en avait point et de transformer les sombres hiers en lendemains lumineux… L’arc de l’univers moral est bien long, Mais il est tendu vers la justice.

Martin Luther King

Quand tu souffres, aime plus fort

Quand tu souffres, aime plus fort Aime ceux qui sont dans plus de larmes que toi dans plus de froid, dans plus de faim, et plus seuls en eux-mêmes et quasi plus inexistants, plus absents à eux-mêmes.

Il n’est plus pour toi d’autre joie profonde possible.

Aime-les assez pour les faire être toute la plénitude de ce qu’ils peuvent ils te feront mal ; aime-les davantage.

Alléluia !

Abbé Pierre

Ma petite espérance

C’est la petite lumière qui brille au fond de ton cœur Et que nul au monde ne saurait éteindre.

Si ton cœur est brisé, malheureux, éperdu, Si ta vie est triste, monotone, sans saveur, Si l’angoisse parfois et souvent te saisit, La petite espérance est là au fond de ton cœur, Qui va te permettre de remonter la pente. Elle est le doux printemps qui surgit après l’hiver, Elle est la bonne étoile qui scintille dans le ciel. Elle est le souffle du vent qui chasse les nuages .. Si tu te crois sans force, sans idée, sans espoir, Tout au fond d’une impasse, dans le noir d’un tunnel, Si tu n’as plus le goût à rien, ni même celui de vivre .. La petite espérance est encore là, au fond de ton cœur, Qui te donne du courage quand tout semble fini. Elle est la goutte d’eau pure qui jaillit de la source, Le jeune bourgeon qui permet à l’arbre de reverdir, La clarté du jour, là-bas, au bout de la nuit.

Merci d’être toujours là, ma petite espérance, Tout au fond de mon cœur, Ma merveilleuse lampe magique où je puise tous mes rêves Toi qui ne connais pas le mot fin.

Auteur anonyme

Prière des personnes détenues de la Maison d’Arrêt de Villepinte


Nous sommes derrière les murs et nous venons vers vous à travers ce texte dans ce temps de Pâques.

Ton amour me prend, Tu me regardes dans ta grande tendresse. Mon Père abreuve-moi de tes paroles de liberté.

J’ai enduré toutes les injures, la torture et la pauvreté, mais jamais je n’ai cessé de t’aimer. Pourquoi dois-je tant souffrir pour exister ? N’y a-t-il pas un autre chemin pour te plaire ? Pourtant, je continue à te prier et à t’aimer. Es-tu vraiment celui que j’attends ? Architecte et artisan de mon cœur, tu es venu à moi et de ta voix douce, tu m’as créé sans douleur. Alors mes oreilles se sont ouvertes, ma bouche, fermée incapable jusqu’alors, à ta parole s’est ouverte. Tu as mis au monde ma louange, et de cette naissance des mots est venu le fruit de ta Bonté.

Envie de voir plus d'articles ? C'est par ici !

Rechercher par Tags

Catégories

Articles récents